Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu "Restez Informés" | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie de Saint-Jean-de-Boiseau

Menu principal

Accueil > Développement durable > Agenda 21 > Plan d’action > Axe 1 : Agir pour limiter notre impact sur le changement climatique

Axe 1 : Agir pour limiter notre impact sur le changement climatique

 
Agir pour limiter notre impact sur le changement climatique

En un siècle, la température moyenne sur terre a augmenté de 0,74 °C et la communauté scientifique prévoit, pour les années à venir, des hausses suffisantes pour entraîner des bouleversements majeurs du climat. La rapidité du réchauffement observé est directement liée à l’activité humaine. Il est donc nécessaire de limiter au maximum nos rejets de gaz à effet de serre, mais aussi d’adapter nos modes de vie pour faire face aux conséquences actuelles et futures du changement. Saint-Jean-de-Boiseau s’associe au plan climat de Nantes Métropole pour agir.

  • Déplier/ReplierAction 1 : élaborer et mettre en œuvre le Plan de déplacements doux communal.

    Il s’agit de développer et aménager les chemins afin que les Boiséens puissent se déplacer quotidiennement en toute sécurité à pied ou à vélo sur la commune. Un groupe de travail, associant des usagers, l’association Place au vélo, des élus et le Pôle sud-ouest, s’est constitué pour identifier les priorités d’aménagement sur la commune.

  • Déplier/ReplierAction 2 : développer le covoiturage.

    Face à la hausse du prix des carburants, le covoiturage est un bon moyen de faire des économies. La municipalité souhaite encourager cette pratique par la mise en place d’une aire de covoiturage, en partenariat avec Nantes Métropole et le Conseil général de Loire-Atlantique.

  • Déplier/ReplierAction 3 : développer le pédibus et le vélobus.

    Pédibus et le vélobus
    Pédibus et le vélobus

    Le pédibus et le vélobus sont des modes de ramassage scolaire. La création de lignes de pédibus et vélobus, c’est plus de sécurité aux abords des écoles, moins de pollution, un peu d’exercice pour les enfants et un moment de convivialité sur le trajet de l’école.

  • Déplier/ReplierAction 4 : réduire les consommations des bâtiments communaux.

    Les bâtiments communaux, notamment les plus anciens, représentent une consommation importante d’énergie et d’eau. Au fur et à mesure des rénovations, des améliorations techniques sont prévues et les utilisateurs seront sensibilisés aux comportements responsables.

  • Déplier/ReplierAction 5 : moderniser et réduire l’éclairage public.

    Afin de réduire la consommation électrique liée à l’éclairage public, la municipalité a souhaité remplacer les équipements énergivores par des luminaires fonctionnels et performants. Parallèlement, l’éclairage public a été supprimé de 0 h 30 à 5 h 30 dans les quartiers résidentiels et sur les axes secondaires de la ville.

  • Déplier/ReplierAction 6 : promouvoir et développer les énergies renouvelables.

    Energies renouvelables
    Energies renouvelables

    La grande majorité de l’énergie consommée provient des énergies fossiles, épuisables et polluantes (pétrole, gaz naturel, charbon) qui contribuent à l’émission de gaz à effet de serre. La commune s’est engagée dans la production d’énergie à partir de sources renouvelables et entend poursuivre dans cette voie.

  • Déplier/ReplierAction 7 : informer les Boiséens sur les solutions performantes dans l’habitat.

    Mettre à disposition des habitants les informations relatives aux économies d’énergie dans l’habitat : aussi bien sur les travaux réalisables et les aides existantes, que sur les gestes quotidiens permettant de réduire les consommations énergétiques. Nous accentuerons la mise en œuvre d’actions de sensibilisation : permanences d’information sur l’énergie, expositions, animations, …

  • Déplier/ReplierAction 8 : intégrer le développement durable dans les projets d’aménagement.

    La municipalité poursuit sa réflexion sur l’aménagement du territoire et l’urbanisation de la commune. Les nouveaux quartiers devront prendre en compte les critères du développement durable : maîtrise des consommations, circulation douce, lien social, etc.