Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu "Restez Informés" | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie de Saint-Jean-de-Boiseau

Menu principal

Actualités Actualités

Accueil > Actualités > Contrôle réglementaire des poteaux incendie

Contrôle réglementaire des poteaux incendie

Publié le 26 mai 2020
À compter du 25 mai, et pour une période de deux semaines, Veolia procèdera au contrôle de la défense incendie de la commune. Cette opération est une obligation réglementaire, effectuée tous les 5 ans, qui consiste à s’assurer du débit et de la pression en sortie des poteaux incendie raccordés au réseau d’eau potable.

À cette occasion, des phénomènes d’eau colorée (jaune) pourraient se produire à votre domicile.
Cette coloration n’altère en rien la qualité de l’eau distribuée, dont la potabilité reste préservée grâce à la présence de chlore. Ce phénomène d’eau colorée est courant sur un réseau d’eau potable et ne représente aucun danger pour la santé ; il s’agit en réalité de valeurs élevées en fer et manganèse. L’agence régionale de santé (ARS), qui est tenue informée, a confirmé ce point.
Des analyses plus poussées.
La fréquence du phénomène « eau jaune » observé sur la commune a amené Nantes Métropole à déployer avec Véolia une série d’investigations, de travaux et d’analyses depuis un an :
- vérification de l’ensemble des équipements du réseau public,
- vérification de l’état de corrosion d’une conduite alimentant la commune,
- prélèvements d’eau chez certains habitants ou sur le réseau public et analyses,
- pose de sondes permettant l’analyse en ligne de la qualité d’eau sur la conduite principale,
- purges du réseau public,
- modélisation du fonctionnement du réseau public.
Ces analyses ont confirmé la potabilité de l’eau.
Par ailleurs, certains phénomènes ont pu être reliés à des travaux effectués sur le réseau d’eau potable (modification des vitesses de circulation ou du sens d’écoulement de l’eau dans les réseaux). Pour parfaire ce diagnostic, Nantes Métropole a donc mandaté Véolia pour effectuer une analyse de certains paramètres de la qualité d’eau potable par poteau d’incendie, appelé « aquadiag ». Ce dernier a pour objectif d’apporter de nouvelles informations concernant l’origine des phénomènes d’eau colorée que vous avez peut-être observé à votre domicile.

Le contrôle s'effectue à partir d'un équipement de mesure posé directement sur le poteau incendie avec un débitmètre et un manomètre intégré sur un tuyau souple.
Le contrôle s’effectue à partir d’un équipement de mesure posé directement sur le poteau incendie avec un débitmètre et un manomètre intégré sur un tuyau souple.

Que faire si ce phénomène d’eau colorée est observé ?

Par principe de précaution, il est conseillé aux usagers de ne pas consommer l’eau colorée ni d’utiliser les machines à laver. À la constatation du phénomène, il faut purger l’eau du robinet quelques minutes. Dès le retour d’une eau limpide, l’eau du robinet peut à nouveau être consommée.
Si toutefois, la purge ne permettait pas de retrouver une eau limpide, contacter Veolia au 02.40.16.15.15.

Le contrôle Aquadiag

Le diagnostic s’effectue à partir d’un laboratoire mobile constitué d’un véhicule spécialement aménagé pour y faire des analyses physico-chimiques et des prélèvements d’eau potable à faible et fort débit. L’entrée d’eau s’effectue par l’arrière du véhicule à l’aide de flexibles de deux diamètres différents en fonction du débit recherché.
Le faible débit (500 litres par heure) permet de se placer dans les conditions de l’abonné lorsqu’il fait couler l’eau du robinet. Il permet de suivre la qualité de l’eau en distribution par le biais d’analyses.
Le fort débit (60 m3 par heure) permet une remise en suspension des dépôts présents sur la surface interne des conduites afin de déterminer leur état d’encrassement. Des prélèvements sont effectués à cette occasion.
Une purge aussi longue que nécessaire est systématiquement réalisée après les prélèvements afin de revenir à des conditions normales de distribution.

La campagne Aquadiag apportera des réponses aux problèmes de corrosion des matériaux, d'encrassement des conduites et de dégradation de la qualité de l'eau selon le débit.
La campagne Aquadiag apportera des réponses aux problèmes de corrosion des matériaux, d’encrassement des conduites et de dégradation de la qualité de l’eau selon le débit.
Retour à la page précédente  Haut de page