Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au sous menu | Aller au menu "Restez Informés" | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie de Saint-Jean-de-Boiseau

Menu principal

Actualités Actualités

Accueil > Actualités > Début des travaux du pôle funéraire

Début des travaux du pôle funéraire

Publié le 29 juin 2018
Démarrage des travaux du nouveau pôle funéraire métropolitain à Saint-Jean-de-Boiseau.

Pour faire face aux besoins croissants sur le territoire de l’agglomération, Nantes Métropole a décidé de construire sur la commune de Saint-Jean-de-Boiseau un pôle funéraire, constitué d’un cimetière paysager métropolitain et d’un crématorium.
Les travaux ont démarré cette semaine pour une livraison du pôle funéraire à la mi- 2019.
Aujourd’hui, Nantes Métropole compte deux cimetières métropolitains situés à Thouaré-sur-Loire et aux Sorinières, ainsi qu’un crématorium métropolitain, au cimetière parc au nord de Nantes.
Afin de répondre à des besoins croissants, et notamment en matière de crémations, pratiquées dans 30 % des obsèques (avec une projection à 2030 à 50 %), Nantes Métropole a décidé de construire à Saint-Jean-de-Boiseau, un pôle funéraire constitué d’un cimetière paysager et d’un crématorium. Il sera situé au lieu-dit « Les Grandes Landes », en bordure de la route de Saint-Brévin.
Le choix de ce lieu permet une couverture harmonieuse du territoire pour les crémations, pour lesquelles il existe sur le département, outre le crématorium du cimetière parc de Nantes, un crématorium à Château-Thébaud et un crématorium à Saint-Nazaire.

Le projet

Le projet de pôle funéraire est constitué :
- d’un cimetière métropolitain
En lien avec les communes membres, Nantes Métropole assure les nouvelles constructions de cimetières. Ceux de Saint-Jean-de-Boiseau et de La Montagne étant saturés, la collectivité a donc décidé la création d’un nouveau cimetière métropolitain. Il accueillera à terme 2060 emplacements. Conçu comme un véritable parc paysager, il abritera un jardin du souvenir et offrira tous les modes d’inhumation (caveaux, cavurnes, stèles).
- d’un nouveau crématorium
Pour faire face à l’augmentation régulière du nombre de personnes optant pour la crémation, un nouveau crématorium sera également implanté sur le site. Le crématorium actuel du cimetière parc au nord de Nantes n’a pas la capacité suffisante pour répondre de manière satisfaisante à toutes les demandes, ce qui génèrent régulièrement des temps d’attente importants pour les familles. Ce nouvel équipement permettra d’accueillir 600 crémations par an avec des conditions d’accueil particulièrement soignées (délais d’attente réduis, salle et environnement propices au recueillement. Il sera construit puis géré par l’entreprise OGF, qui est déjà en charge de la gestion du crématorium du cimetière parc.

Le calendrier

Le projet a été présenté aux habitants de Saint-Jean-de-Boiseau lors des réunions publiques des 21 avril 2016 et 30 mai 2017. Une enquête publique s’est déroulée entre le 21 juin et le 22 juillet 2016. • Juin 2018 : début des travaux du crématorium, • Septembre 2018 : début des travaux du cimetière • Premier semestre 2019 (fin) : livraison du cimetière et du crématorium.

Le budget

Le budget de l’opération se répartit comme suit :
- crématorium : 3 400 000 € TTC à la charge du délégataire.
- cimetière : 1 400 000 € TTC.

La politique funéraire métropolitaine

La compétence funéraire.
La compétence funéraire est une compétence partagée et indissociable entre Nantes Métropole et les communes. Nantes Métropole est compétente pour les nouveaux cimetières et sites cinéraires d’intérêt métropolitain ainsi que les crématoriums. Elle est, à ce titre, propriétaire de deux cimetières métropolitains Beau-Soleil aux Sorinières et La Noë à Thouaré-sur-Loire. Ils sont gérés en associant les communes d’implantation. Leur rayonnement a vocation à être intercommunal, en accueillant les défunts des communes voisines. Il existe, par ailleurs, 53 cimetières communaux sur le territoire de l’agglomération nantaise.
Les crématoriums sur le territoire de l’agglomération nantaise.
Outre le projet du crématorium de Saint-Jean de Boiseau, la métropole nantaise est propriétaire depuis 2012 du crématorium de Nantes situé dans l’enceinte du cimetière parc du Bout des Landes. La gestion et l’exploitation de cet équipement sont déléguées à Omnium de gestion et de financement (OGF) depuis le 9 mai 2015 pour une durée de 12 ans. Celui-ci a bénéficié en 2016 d’importants travaux de rénovation et d’extension.
Il est à noter que le département de Loire-Atlantique est équipé de trois crématoriums, un à Saint-Nazaire, un à Nantes et un troisième à Château-Thébaud qui a ouvert en 2016.
Une pratique de plus en plus fréquente.
La crémation est une pratique funéraire de plus en plus fréquente en France. En effet, le taux de crémation est d’environ 30 % en Loire-Atlantique et de 50 % sur la commune de Nantes. Il augmente régulièrement depuis de nombreuses années. Le taux de crémation à Nantes s’élève à 57 % pour les hommes et 43 % pour les femmes.

Retour à la page précédente  Haut de page