Du 30 mai au 27 juin, le dimanche de 14 h 00 à 18 h 00.

Exposition de peintures.

Établie à Saint-Jean-de-Boiseau, Léna Brégeon a passé sa jeunesse dans le nord de la Suède, où les courtes semaines d’été baignées de lumière rivalisent avec les hivers très longs et très noirs. Ces ambiances l’ont marquée et expliquent son besoin « de toujours faire entrer de la lumière » dans ses compositions. Si elle a suivi des cours de peinture durant de longues années avec de nombreux professeurs, elle se revendique autodidacte. En vingt-cinq ans de pratique patiente, elle a appris à maîtriser l’huile pour animer ses toiles de clartés et d’ombres, de transparence, de reflets cuivrés ou argentés… Longtemps elle a imaginé des œuvres figuratives — intérieurs, paysages ou natures mortes — avant de se lancer dans la peinture abstraite, à puiser en elle-même les sentiments ou les émotions à traduire sur la toile.

En raison de la crise sanitaire, le port du masque est obligatoire. Le nombre de personnes admises simultanément est réduit. En cas d’affluence, la durée de visite est limitée à 20 minutes.

Du 30 mai au 27 juin, le dimanche de 14 h 00 à 18 h 00 (dernier accès à 17 h 45), château du Pé, rue de l’Égalité. Entrée libre, parking dans le bourg. Non accessible aux personnes en fauteuil.

Bouleaux printaniers – Léna Brégeon